Bénin (Novembre 2010)

Du 18 au 21 novembre, l’équipe de l’ASAF Rugby Roissy a effectué un déplacement à Cotonou, au Bénin. Ce déplacement rugbystique avait deux objectifs : 

  1. Créer une animation autour du rugby : L’équipe de l’ASAF Rugby Roissy jouant sous les couleurs d’RSF a rencontré l’équipe des anciens rugbymen du Bénin (Photo)

   2.    Humain : Faire don de 400 kg de matériel (provenant en grande partie des dons faits lors du Tournoi de Porquerolles) afin d’encourager le développement de la pratique du rugby au Bénin. (Photo)

 

Pour l’anecdote, le match s’est déroulé sous une chaleur écrasante, ce qui a éprouvé très durement les organismes des joueurs de RSF qui ont connu en quelques jours une différence de température avoisinant les 30° ! (photo)

 

Malgré cet élément, les « rugbymen sans frontières » ont été vaillants, ne s’inclinant que de 2 points, en marquant un essai collectif à l’orgueil, à la toute dernière seconde du match. Le score final est de 14 à 12 en faveur des anciens rugbymen du Bénin, une belle et sympathique équipe. (Photo)

 

L’issue du match était consacrée à la remise du trophée entre capitaines (photo)

 puis à l’action de « Rugby Sans Frontières ». (Photo)

 

En présence du Directeur Adjoint du sport d’élite du Ministère des sport, DAN SADELAIRE a qui nous lui avons remis le maillot d’entraineurs de l’équipe RSF (photo)

2 Toulonnais à l’honneur (Fideles du tournoi de Porquerolles) avec le vice président de la fédération, ZOHOUN JULIEN (photo)

 

Depuis plus de 6 mois, nous préparons ce déplacement, grâce notamment à Dominique Amavi Folly (secrétaire général à la fédération) qui nous a réservé un superbe accueil et nous a fait l’honneur de jouer sous les couleurs de RSF (photo)

Ainsi qu’au travers de notre tournoi annuel, organisé à Porquerolles et destiné à recueillir du matériel de rugby en sollicitant la générosité des clubs varois et parisiens. Vus les larges sourires des enfants rugbymen de Cotonou posant fièrement avec un nouveau jeu de maillots et des ballons, nous nous disons que cette opération est quoiqu’il arrive un énorme succès dont nous sommes très fiers. (Photo)

Du rugby, de l’amitié, du partage, de l’émotion (notamment lors de la visite des Portes de Non Retour* qui symbolise l’étape ultime de la plus grande déportation qu’ait jamais connu l’humanité : La traite négrière)(Photo)

, ce déplacement haut en couleurs n’aura fait que des heureux…(Photo)

Voila, Pourquoi nous sommes plus que jamais determiné à continuer notre action(Photo)

* En construisant, au nom de la tolérance, de l’écoute mutuelle et de la coexistence pacifique des peuples ce monument, la république du Bénin et  l’UNESCO ont voulu instituer la mémoire afin d’empêcher l’amnésie historique de s’installer et le silence de tuer une seconde fois des dizaines de millions d’esclaves qui par leur sang et leur sueur ont enrichi les initiateurs et les destinataires du commerce du « bois d’ébène.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :