Parce que…..notre coupe du monde à nous, se passe en Afrique ;)

Un grand merci à l’association « Rugby pour tous » et surtout à ses « fabuleux » coachs pour leur accueil lors de leur entrainement du lundi matin des jeunes de la rue, notre reportage photo 😉

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

Publicités

RWC2015- Les photos de France vs Nouvelle-Zelande à Cardiff

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

RWC2015- France vs Irlande , Grosse ambiance au Millennium Stadium , les photos des supporters;)

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

RWC2015- Les photos de France vs Irlande à Cardiff

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

RC Toulon – All Blacks Classic en hommage à Jerry Collins, les photos ;)

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

RWC2015- Les photos d’Angleterre vs Australie à Twickenham

Avant toute utilisation des photographies publiées sur cette page, merci de nous contacter.

Photos de Gilles Bazoud.

RWC2015 – Et Foley mit le feu au chariot…

Les « Swing low, sweet chariot » qui descendaient des tribunes de Twickenham en début de partie résonnaient comme dans un vieux western : on pensait justement à des chariots de colons mis en rond pour résister aux raids des indiens.

_DSC7357

Et ce furent bien les « indiens » du soir, les descendants d’aborigènes, de bagnards, de prostitués et de parias qui firent définitivement plier le XV de la Rose, la Rose emblème des Lancaster.

_DSC7468

Stuart Lancaster, justement, qui devrait voir sa tête tomber au lendemain de cette élimination prématurée, son équipe réussissant le triste exploit d’être le premier pays hôte de la compétition à ne pas atteindre le cap des quarts de finale.

_DSC6601

Oh, certes, on a tout écrit et tout lu sur cette fameuse « poule de la mort » où l’on savait d’avance que l’une Nation majeure du Rugby allait passer à la trappe. Beaucoup donnait l’Angleterre et l’Australie qualifiées et renvoyaient dans leur principauté les Gallois.

_DSC6696

Sauf qu’au terme d’un match d’anthologie, les protégés de Charlie-les-grandes-oreilles, malgré les blessures, mettaient les partenaires du capitaine Robshaw dans une situation inconfortable.

_DSC6719

Qu’à cela ne tienne, les Joueurs allaient gagner face aux Aussies. Dame ! Lors des 5 dernières confrontations, les Anglais avaient toujours triomphé. Et puis en 2003, THE drop d’un certain Jonny W. avait donné le trophée aux sujets de sa Gracieuse…

_DSC7376

Sauf que si en 2003, les Blancs étaient emmenés par un ouvreur de talent, le talent se trouvait cette année côté jaune : Foley a éclaboussé le match de sa classe, mettant le feu (follet) aux lignes adverses et marquant 28 des 33 points de son équipe…

_DSC7330

Ce match a été également l’un des plus marquants de la compétition : un régal sur le jeu d’avants où les Australiens ont, grâce à l’apport de Super Mario Ledesma, enfin trouvé une mêlée conquérante. Sur les rucks, les joueurs de Mickaël Cheika ont été performants. L’absence côté anglaise d’un des meilleurs gratteurs mondiaux, Steffon Armitage, a sans doute été cruciale.

_DSC6997

Quant au jeu d’arrières, une explosion avec donc le génial Follet (2 essais) et le coup de poignard assené dans les arrêts de jeu par notre Superman, Matt Giteau.

_DSC7399

Les Anglais ont cultivé l’espoir à l’heure de jeu avec l’essai de Watson. Mais le manque de maitrise et l’indiscipline (9 pénalités concédés et 1 carton jaune) a couté cher aux joueurs du Prince Harry. Comme ce geste dégueulasse d’Owen Farrell sur Matt Giteau (placage épaule en avant) ou la tentative de décapitation de Burgess qui a montré qu’un très bon treiziste ne faisait pas automatiquement un excellent joueur de XV. Tout le monde ne s’appelle pas Sonny Bill…

_DSC7555

Owen Farrell, revenons-en à lui : un physique de russe qui ferait passer Daniel Craig (qui incarne un James Bond semblant sorti de la Place Rouge) pour un écossais ; une tête de possédé lorsqu’il tente un coup de pied mais un manque cruel de charisme et de talent pour espérer amener son équipe au sommet. Tout un symbole.

_DSC7666

La presse anglaise se déchaine ce matin, proclamant « la fin du monde », parlant d’« humiliation », d’ « agonie » et de « rêve brisé ».

_DSC7693

Finalement, le Pays-de-Galles / Australie pour déterminer qui sortira premier de cette poule sera bien un match à suivre. Pour le plaisir des yeux et du jeu.

_DSC7685

Un dernier mot à l’attention de nos « meilleurs ennemis » britanniques : good game…

JJG pour RSF